Le plaisir de voler avec son simulateur de vol (Flight Simulator X, Prepar3D et X-Plane). Le forum FSX-France est un lieu d'échange, sujet principal: la simulation aérienne.
 
AccueilPortailCalendrierRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Le vol réseau multi-plateforme : Prepar3D, FSX, FSX Steam, X-Plane.

Les 4 simulateurs sur le même réseau !

Partagez  | 
 

 1960-63 Mount Cook Airlines : La Montagne Néo-Zéolandaise sous Flight Simulator par Michel Lagneau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shag

avatar
Administrateur



Masculin Age : 41
Date d'inscription : 03/06/2012
Messages : 3616
Numéro du département : 14
FSX version boite Possède P3D X-Plane

MessageSujet: 1960-63 Mount Cook Airlines : La Montagne Néo-Zéolandaise sous Flight Simulator par Michel Lagneau   Ven 6 Fév 2015 - 18:50

1960-63 Mount Cook Airlines : La Montagne Néo-Zélandaise sous Flight Simulator © Michel Lagneau 2015

 
J’ai trouvé sur le site www.timetableimages.com de Björn Larsson et David Zekria des documents concernant la compagnie « Mount Cook Airlines ». Je recommande fortement une visite de ce site, où les deux auteurs proposent un travail considérable de mémoire.
 
Cette compagnie fut créée à Timaru et débuta ses opérations en 1920 sous le nom de « New Zealand Aero Transport Company » ; son fondateur s’appelait Rodolph Lysaght Wigley (1881-1946) lequel s’était fait connaître en 1906 en gravissant pour la première fois les pentes du Mont Cook en voiture automobile à pétrole. Le Mont Cook est le point culminant de la Nouvelle Zélande avec 3754m. La flotte au départ comprenait six Avro 504 et trois Airco DH.9 venant de la « Royal Air Force » (RAF) et utilisés principalement pour des vols d’agrément, mais des transports de passagers étaient possibles. En 1921, Wigley commença des vols vers le Mont Cook et une liaison régulière entre Invercargill et Auckland. Moins de trois ans plus tard, la  « New Zealand Aero Transport Company » cessa ses activités en raison d’une désaffection du public pour l’aviation. Dans les années 1930, il fonda la « Queenstown –Mount Cook Airway » en association avec son fils Harry, né en 1913, le futur Sir Henry « Harry » Wigley qui restera directeur général jusqu’en 1979 et président directeur général jusqu’à son décès en 1980 ; durant cette période, la compagnie s’occupa de vols à la demande dans les régions de  « Southern Lakes », Milford Sound et du Mont Cook, les activités furent suspendues avec l’éclatement du deuxième conflit mondial. Les vols reprirent en 1952 à l’aide d’un monomoteur Auster J1-A Autocrat, immatriculé ZK-BDX (actuellement exposé au public dans le terminal de l’aéroport de Queenstown). En 1954, la compagnie fut rebaptisée « Mount Cook Air Services Ltd » et se spécialisa dans le vol touristique, l’épandage agricole et les missions de sauvetage. Sir Henry résolut le problème de l’atterrissage sur les glaciers de Fox, Tasman et Franz Josef, en fixant au train du Auster des skis spécialement fabriqués à cet effet dans les ateliers de la compagnie ; grâce à cet artifice, il se posa sans encombre sur le glacier de Tasman. Ainsi commencèrent les transports de passagers vers les pistes de ski et autres glaciers. « Mount Cook Air Services Ltd » utilise à l’heure actuelle des Cessna 185 et des Pilatus Porters et est la seule compagnie à proposer aujourd’hui des excursions touristiques aériennes sur le glacier de Tasman. Revenons aux années soixante où le « Mount Cook Group » disposait de services de transports en commun routiers, de station de skis et d’un aérodrome en place sur le Mont Cook, afin de faire face à la demande touristique croissante concernant le massif des Alpes néo zélandaises du Sud (Southern Alps). Le 6 novembre 1961 « Mount Cook Airline » mis en place des lignes régulières entre Christchurch, le Mont Cook, Queenstown et Te Anau à l’aide d’un bimoteur Douglas DC-3 d’une capacité de 26 passagers. Cette compagnie fut pionnière dans le domaine des liaisons touristiques notamment de Rotorua dans l’île du Nord vers Christchurch, Mount Cook et Queenstown. Durant près de 30 ans, une flotte de bi  turbopropulseurs Hawker Siddeley HS 748 sillonna les routes aériennes régionales de la Nouvelle Zélande favorisant, ainsi, l’expansion touristique. Suite à une longue et mûre réflexion, le premier d’une série d’ATR 72-200 arriva en octobre 1995 pour remplacer les HS 748 vieillissants. En juin 2001, le groupe « Air New Zealand » accrut la densité du trafic intérieur en introduisant quatre BAe 146 pour compléter les ATR. Ceux ci provenaient de la filiale néo-zélandaise de Qantas qui avait cessé toute activité récemment ; ils ne restèrent en service qu’une année après que six Boeing 737-300 aient rejoint la flotte. Le logo de la compagnie était le bouton d’or du Mont Cook (Mount Cook Lily) avant l’intégration de celle-ci au sein de « Air New Zealand ». « Air New Zealand » acquit progressivement des parts du groupe « Mount Cook » au cours des années 1980 suite au décès de Sir Henry « Harry » Winglet ; 30% le 5 décembre 1983, puis, 47%  en octobre 1985 après avoir obtenu l’autorisation officielle (total : 77%) et le reste en avril 1991. En mars 2007, la compagnie « Mount Cook Airline » comprenait 378 salariés.
Source Wikipédia Anglo-saxon

 
Appareil conseillé :
- Bimoteur Douglas DC-3, je conseille les modélisations pour FS9 & X de Mark Beaumont et Norman Hancock téléchargeables gratuitement au lien suivant : www.dc3airways.com / Our fleet.
- Monomoteur Maule M7-260 dont une version équipée de skis, modélisation de Kari Virtanen, Ian Grant, Riku Horelli et Aaron Swin disponible sur Rikoooo.com / Téléchargements / FS 2004 / Avions / Avions non classés.  
                                                                                              
GPS recommandé en complément de la navigation VOR/DME & ADF/NDB
 
Afin de mieux connaître la Nouvelle Zélande, tout du moins sous Flight Simulator, le parcours ci-dessous démarre d’Auckland dans l’Ile du Nord.
 
I/ Bimoteur Douglas DC-3
 
ILE DU NORD

Auckland (Auckland Intl NZAA) /98mn/ Rotorua NZRO /205mn/ Wellington (Wellington Intl NZWN) /164mn
 
ILE DU SUD

Christchurch (Christchurch Intl NZCH) /106mn/ The HermitageMount Cook NZMC /320mn
 
ILE DU NORD

GlencairnOhakea NZOH /428mn
 
ILE DU SUD

Milford Sound NZMF /41mn/ Queenstown NZQN /51mn/ Te Anau NZTZ /63mn/ Invercargill NZNV /83mn/ Dunedin NZDN /68mn/ Oamaru NZOU /40mn/ Timaru NZTU /35mn/ Ashburton NZAS /41mn/ Christchurch (Christchurch Intl NZCH)
 
II/ Monomoteur Maule M7-260
 
The HermitageMount Cook NZMC → Mont Cook (coordonnées : 43 35 44 S 170 08 27 E) → Mont Tasman (coordonnées : 43 33 59 S 170 09 00 E) → Glacier de Tasman (coordonnées : 43 36 59 S 170 12 00 E) → Glacier de Fox (coordonnées : 43 27 52 S 170 01 03 E) → Glacier de Franz Josef (coordonnées : 43 21 57 S 170 11 34 E) /mn/ The HermitageMount Cook NZMC
 
 
Revenir en haut Aller en bas
 
1960-63 Mount Cook Airlines : La Montagne Néo-Zéolandaise sous Flight Simulator par Michel Lagneau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FSX-France :: Pilotage et Navigation :: Pilotage et Navigation :: Plans de vol-